En parlant du bilinguisme avec François Grosjean (podcast Tea with KBC)

– Interview with Prof. em François Grosjean par Kathryn Baxter from Tea with KBC (you can find the English transcript of this interview here)

Dans un interview Prof. em. François Grosjean avec Kathryn Baxter  (podcast Tea with KBC) au sujet du bilinguisme, il partage son parcours personnel, ses théories, les principes, la définition, sa mission.

Même si la plupart de la population du monde parle – ou "utilise" – plus d'une langue chaque jour, il est frappant de voir que le monolinguisme, la personne monolingue,  soit encore considéré la norme: "ll faut changer l'attitude du public envers le bilinguisme."

Il me semble beaucoup plus important que:

"La coexistence et l'interaction de deux ou de plusieurs langues ont crée un ensemble linguistique qui n'est pas décomposable. Le bilingue a sa propre identité linguistique, qui doit être étudiée, décrite, et surtout acceptée (!) en tant que telle." (et avec bilingue on inclut aussi les personnes qui utilisent/parlent plus de deux langues!)

Le monolingue étant malheureusement la référence pour tout ce qui concerne les compétences linguistiques des bi-/multilingues, François Grosjean partage un  message important à toute personne qui utilise régulièrement deux ou plusieurs langues: ne critiquez pas vos compétences!
En fait, il ne faut pas s'inquiéter des propres capacités linguistiques!

Le fait même qu'on utilise nos langues de façon régulière devrait être suffisante à nous encourager et à nous faire sentir compétents, et, pourquoi pas, fiers de pouvoir nous exprimer en plusieurs langues!

Dans mes ateliers et réunions je partage toujours la définition de bilinguisme et de ce qu'est un bilingue que François Grosjean répète dans cet interview:

 

Le bilinguisme est l'utilisation régulière de deux ou plusieurs langues, ou dialectes (!), dans la vie de tous les jours.

– Prof. François Grosjean

 

On ne met pas l'accent sur la compétence linguistique, et non plus sur le moment où la personne acquiert ou apprend les langues!

 

 

 

Le bilinguisme est possible à tout âge

 

 

Le Principe de Complémentarité (par François Grosjean):

Les bilingues apprennent en utilisant leurs langues dans des situations différentes, avec des personnes variées, pour des objectifs distincts. Les différentes facettes de la vie requièrent différentes langues. Bien entendu, il existent des domaines et activités où il est possible de servir de plusieurs langues, mais un certain nombre de domaines d'activité sont réservés strictement à une langue.

 

Si l'on utilise une langue dans des domaines et situations bien particuliers, le vocabulaire se développera dans ces domaines.

L'exemple que Prof François Grosjean fait à propos du principe de complémentarité est ce que j'ai observé chez moi-même: J'ai appris l'histoire et la géographie en français et il m'a fallu beaucoup d'effort pour faire les liens avec les termes, les faits et les noms (!) en français et allemand ou italien (qui sont mes premières langues). Il en va de même pour la mathématique: je l'ai apprise en allemand, tandis que mes enfants l'ont apprise en anglais. Quoique le sujet soit technique et qu'on s'attend que la traduction entre les langues ne devrait pas être difficile, car les termes sont "transparents", il me semble quand-même que le transfer ne se fasse pas de façon automatique ou intuitive...

 

Le mode langagier

En tant que bilingues on navigue dans des différents modes langagiers. On peut s'imaginer un continuum qui va du mode langagier monolingue au mode langagier des bilingues qui acceptent (toutes) nos langues et qui acceptent de mélanger les langues.

Le mélange des langues est bien normal entre multilingues!

Il est important de noter que lorsqu'on est bi/multilingue et bi/multiculturel, il est difficile de rester dans un mode langagier monolingue, de se comporter d'une façon mono-culturelle.

Lorsqu'on grandit avec deux ou plusieurs langues et deux ou plusieurs cultures, on ne peut pas seulement passer d'une langue à l'autre, mais aussi d'un contexte culturel à l'autre!

 

Voici quelques avantages du bilinguisme mentionnés dans cet interview:

  • Le bilinguisme est un atout linguistique qui permet de communiquer avec des personnes de langues et de cultures différentes. 
  • Le bilinguisme ouvre l'esprit et donne des perspectives différentes.
  • Être bilingue offre plus de possibilités de travail. 
  • La personne bilingue peut lire des auteurs étrangers dans la version d'origine.
  • Le bilinguisme nous oblige à avoir un recul sur la langue. Et ça nous permet d'avoir une reflection métalinguistique.
  • Le bilinguisme permet une médiation pour résoudre des conflicts.

 

Pour les parents qui veulent que leurs enfants grandissent avec plusieurs langues, François Grosjean suggère un projet linguistique.

Il est important de s'informer, et il faut avoir un nombre de questions comme:

  1. Quand ajouter une autre langue?
  2. Quel approche linguistique veut-on adopter à la maison? 
  3. Est-ce que l'enfant ressentira-t'il le besoin d'utiliser chaque langue? 

 

Le besoin gouverne une grande partie du succès et il faut créer des situations naturelles pour l'enfant, pour qu'il puisse utiliser ses langues régulièrement.

Ne dévalorisez pas vos compétences linguistiques et aidez votre enfant à être fier de ses langues!

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *